L’Aude et le Pays Cathare

L’Aude Pays Cathare vous  fait vivre l’Histoire avec un grand H, celle du catharisme… Découvrez de nombreux châteaux du Pays Cathare : château d’Aguilar, château d’Arques, château de Lastours, château de Peyrepertuse, château de Puilaurens, château de Puivert, château de Quéribus, château de Saissac , château de Termes, château de Villerouge-Termenès. Bonnes chaussures impératives!

Circuit de l’Olive dans le Vaucluse

Les olivades : le meilleur moment pour découvrir l’olive

le meilleur moment pour découvrir l’olive, c’est la saison des olivades, cette période de la fin novembre – d’ailleurs ce vieux dicton, « A la saint Catherine, l’huile est dans l’olive », annonce le début de la saison – à la fin janvier, lorsque les fruits sont récoltés, amenés aux moulins pour obtenir des huiles fruitées, dont certaines récompensées au niveau national, telle l’huile produite par la Bastide du Laval, à Cadenet, primée au Concours général agricole à Paris en 2012.
La fabrication de l’huile se déroule en six étapes fondamentales, de la cueillette au moulin :
–  Le gaulage (récolte manuelle
ou la cueillette mécanique en faisant vibrer l’olivier ; d’immenses filets sont étendus sous les arbres pour récupérer les fruits)
– Le lavage
– Le broyage, aussi appelé trituration, opération au cours de laquelle les olives sont broyées avec leurs noyaux
– Le malaxage jusqu’à l’obtention d’une pâte onctueuse
– Le pressage sur des scourtins desquels s’écoule, au cours de cette première pression à froid d’une durée de 35 minutes environ, un mélange d’huile et d’eau
– La décantation, pour ne conserver que l’huile, dont la saveur varie en fonction du terroir, de la variété d’olive, de la date de la cueillette et du savoir-faire du moulinier.

Ces deux dernières étapes sont aujourd’hui majoritairement remplacées, dans les moulins modernes, par une seule étape de centrifugation.

Visite d’Avignon

Le Palais des Papes est le symbole du rayonnement de l’Eglise sur l’Occident Chrétien au XIVème siècle. Edifié à partir de 1335, en moins de vingt années, il est l’œuvre principalement de deux papes bâtisseurs, Benoît XII et son successeur Clément VI.
Avignon présente un paysage urbain grandiose : dominant la Cité et le Rhône, le Rocher des Doms offre un ensemble monumental exceptionnel constitué du Pont saint Bénezet, des Remparts, du Petit Palais, de la Cathédrale des Doms et des murailles impressionnantes flanquées des quatre tours gigantesques du Palais des Papes.
Cet ensemble architectural unique est classé par l’UNESCO : « Patrimoine mondial de l’humanité ».  C’est  le plus grand palais gothique : 24 salles à visiter !

Visite des Six sites classés inscrits au patrimoine de l’Unesco en Languedoc Roussillon

Le Languedoc-Roussillon offre au visiteur six sites majeurs inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

Sites hors du commun, d’une valeur exceptionnelle, préservés pour l’humanité et pour les générations à venir, découvrez le Pont du Gard, les Causses et Cévennes, le Canal du Midi, les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, la cité fortifiée de Carcassonne ou les forteresses Vauban

Avignon

Avignon, Capitale de la Chrétienté au Moyen Âge,  a conservé l’empreinte de ce destin grandiose : le palais des Papes, le pont Saint Bénezet, dit « pont d’Avignon », connu dans le monde entier grâce à la chanson, des remparts, un ensemble monumental exceptionnel classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, des dizaines d’églises et de chapelles, autant de vestiges d’un passé riche en histoire qui donnent à la ville une atmosphère unique.

Berceau d’un prestigieux festival de théâtre contemporain, ville européenne de la culture en l’an 2000, Avignon est dotée de multiples musées, d’un opéra-théâtre, d’un parc des expositions et d’un centre de congrés à la pointe des nouvelles technologies intégré au cœur même du Palais des Papes.

A 2h40 de Paris, 1 heure de Lyon ou 30 mn de Marseille en TGV,  Avignon offre toute l’année de nombreuses  possibilités de visites, des animations, des manifestations et ne manque pas de jolies boutiques et de lieux pour découvrir la cuisine provençale, les spécialités locales et les vins des Côtes du Rhône…

Toutes les beautés de la Provence sont à deux pas. Villages perchés du Luberon et des  Alpilles, Camargue sauvage, villes Romaines, lavandes à perte de vue sur les plateaux du Vaucluse, reliefs des dentelles de Montmirail et du Mont Ventoux…

Laissez-vous séduire par cette cité provençale animée et pleine de charme !

Musée du Pont du Gard- mode d’emploi

« Le Pont du Gard n’est qu’un maillon. Dans ce musée nous avons voulu restituer le viaduc sur ses 50 kilomètres et raconter le pourquoi du Pont », explique Sonia Sabatier, médiatrice culturelle et responsable du musée.

Nîmes est en bonne place avec ses riches notables romains qui à l’époque de chauffe-eau, baignoire.

« L’eau c’est un fil conducteur, c’est la raison pour laquelle le bruit de l’eau qui coule accompagne le visiteur ».

Et cette semi-pénombre qui surprend ? « Dans les tuyaux qui amenaient l’eau, explique Sonia Sabatier, il faisait sombre. C’est cette ambiance qui a été reconstituée ».

Durant la visite qui dure plus d’une heure, il y a du spectaculaire. Avec la reconstitution grandeur réelle d’une carrière et de deux arches du dernier étage du pont. On s’y croirait !

« Ce qui me frappe, insiste la responsable du musée, c’est la technique surprenante et la fabuleuse organisation mise en place par les gallo-romains pour faire aboutir ce chantier. Tout cela a pu se faire car ils avaient une formidable connaissance de la pierre et de la topographie du terrain. »

Maquettes, dessins, reconstitution d’habitats… l’épopée du Viaduc, dans le musée, s’étale sur 2 500 m2. Une visite ludique et pédagogique. Pourquoi le pont est toujours là. C’est aussi expliqué !

« Simplement parce qu’il a eu, résume Sonia Sabatier, une nouvelle jeunesse. Sa réutilisation en pont routier pour franchir la rivière l’a sauvé. »

Visite d’Aigues Mortes

Rendez-vous avec l’Histoire à Aigues Mortes : Saint Louis, les Croisades, le protestantisme sans oublier bien sur, l’imposante Tour de Constance, les remparts médiévaux et une vue plongeante sur les Salins du Midi