Et Sète créa la Pointe

La Pointe courte - Film (1956) - SensCritique

Au milieu du XIXe. l’arrivée du chemin de fer et le remblaiement de la ligne Bordeaux-Tarascon laisse derrière eux une butte de terre en bordure de l’étang. Ce terrain est squatté par les pêcheurs pour y stocker leurs filets dans des cabanons de fortune. Leurs familles les rejoignent et ils se sédentarisent.

En 1969, la mairie de Sète décide d’acheter ce terrain au domaine maritime et de leur revendre à prix coutant. Les premiers Pointus sont nés.

« Traverse des barreurs », « traverse des jouteurs », « traverse des pêcheurs » sont quelques noms des ruelles de ce quartier cher à Agnès Varda. La réalisatrice le met d’ailleurs en lumière avec son 1er film en 1954. Aujourd’hui, façon maisons de poupée, les façades colorées et les filets qui sèchent le long de l’étang donnent à ce bout de terre un cachet hors du temps très apprécié des promeneurs.

— “Le cinéma, des fois, c’est juste le fait d’avoir filmé des gens vivants dans un cadre vivant”, Agnès Varda

Publié par

admin

Créatrice de circuits, enseignante en ecole d'art et "butineuse" culturelle depuis plus de 15 ans aujourd'hui je souhaite partager, faire découvrir de manière confidentielle comme on pourrait le faire pour des membres de notre famille avec professionnalisme, enthousisame, bonne humeur et générosité. Tout le monde vous le dira...je ne suis pas une guide comme une autre donc soyez prets à vivre une experience différente!

Laisser un commentaire