à Sète, on tourne!

https://www.midilibre.fr/2018/07/19/demain-nous-appartient-a-sete-grand-succes-sur-petit-ecran,4658452.php

La série tournée à Sète et diffusée sur TF1 fête son premier anniversaire. L’heure d’un bilan plutôt positif. Il y a quasiment un an jour pour jour, le 17 juillet 2017, les Français découvraient pour la première fois sur TF1 Demain nous appartient. Un an plus tard, le programme qui s’annonçait comme une saga estivale est devenu la série quotidienne phare de la chaîne et réunit chaque soir, avant le journal télévisé, 3 à 3,5 millions de téléspectateurs. Si les chiffres des audiences ont encouragé TF1 à prolonger le feuilleton, avec une commande de 260 épisodes supplémentaires qui seront diffusés jusqu’en février 2019, l’engouement des Sétois pour « DNA » a très certainement contribué à sa réussite.

« Une aubaine » Avec plus 600 figurants par mois, un vivier de 800 techniciens dont 180 sont mobilisés tous les jours pour assurer 50 semaines de tournage par an, DNA représente pour l’Île singulière une véritable manne économique. D’un point de vue emplois directs mais également par rayonnement, 500 000 € sont injectés chaque mois dans l’économie locale. « Tous les jours, ce sont 180 personnes qu’on loge sur place, qui achètent et consomment sétois », détaille le producteur, Stéphane Caput. « Pour nous, c’est une aubaine », se réjouit Christelle Espinasse, adjointe à la culture. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la commune s’efforce de faciliter les tournages. Et l’investissement semble porter ses fruits : selon une étude menée par la Ville en octobre dernier, un touriste sur cinq visiterait Sète du fait de l’attrait exercé par les séries et le cinéma. La moitié des restaurateurs attribuent une nette hausse de leur activité au tourisme cinématographique. Grâce à Kechiche, Candice Renoir, Tandem et aujourd’hui DNA, Sète se fait un théâtre de choix pour le cinéma. Pour ne déplaire à personne. « Les Sétois ont témoigné d’une vraie passion pour la série, ses personnages et ses décors », s’enthousiasme le directeur de la production, Stéphane Caput. Certains décors extérieurs, comme le Spoun, le bar du quai de l’Aspirant-Herber ou encore le restaurant de plage La Paillote, créés spécifiquement pour les besoins de la saga, sont devenus des lieux emblématiques dans le paysage sétois. « Les gens se sont appropriés la série et ont fait de ces lieux leurs rendez-vous », poursuit le producteur.

Impliquer les acteurs locaux Mais il n’y a pas que Sète qui brille sous le feu des projecteurs. De Mèze à Balaruc, en passant par Loupian et bientôt Bouzigues, c’est tout l’archipel de Thau que Demain nous appartient met à l’honneur chaque soir, en s’évertuant à mobiliser les entreprises locales dans tous les corps de métiers. Maquilleuses, coiffeuses, costumiers, techniciens de l’image et du son : l’équipe de tournage se veut être la plus héraultaise possible pour sublimer l’île la plus singulière qui soit. Et qui n’en finit pas de charmer la production et les comédiens. « Il se dégage de Sète une atmosphère assez unique dont on ne cesse de se nourrir. La richesse de l’environnement donne plein d’histoires à raconter », précise Stéphane Caput. Alors que la saga souffle sa première bougie, elle offre à ses fans une suite d’aventures qui promet d’être riche en rebondissements, avec l’arrivée au casting de Vanessa Demouy et Bruno Madinier. En poursuivant l’envie que le personnage principal reste la ville.

Publié par

admin

Créatrice de circuits, enseignante en ecole d'art et "butineuse" culturelle depuis plus de 15 ans aujourd'hui je souhaite partager, faire découvrir de manière confidentielle comme on pourrait le faire pour des membres de notre famille avec professionnalisme, enthousisame, bonne humeur et générosité. Tout le monde vous le dira...je ne suis pas une guide comme une autre donc soyez prets à vivre une experience différente!

Laisser un commentaire