un p’tit oeno-tour du coté des vins de Saint Chinian

AOC Saint-Chinian

source : https://www.haut-languedoc-vignobles.com/explorer/vins-et-saveurs/vignobles-et-decouvertes/saint-chinian

La vigne s’étend de part et d’autre de l’Orb et du Vernazobre avec en toile de fond les monts du Caroux et de l’Espinouse. Le vignoble de Saint-Chinian, qui s’étend sur 20 villages, produit des vins parmi les plus réputés de la région. L’appellation Saint-Chinian est reconnue AOC depuis 1982 pour ses vins rouges et rosés et depuis 2004 pour ses blancs. Ses deux terroirs sensiblement différents, l’un argilo-calcaire, l’autre sur grès et schistes, marquent les paysages et confèrent à chaque vin sa propre originalité. Des vins fruités, souples et généreux pour la partie Nord composée de sols de schistes et des vins aux profils élégants, denses et corsés pour la partie Sud composée de cailloutis calcaires.

L’AOC (AOP) de Saint- Chinian est la quatrième appellation du Languedoc en volume, avec une centaine de caves particulières, huit caves coopératives.
Les vignerons de l’IGP (indication géographie protégée) Coteaux d’Ensérune, pionniers de la coopération avec la cave de Maraussan inaugurée il y a plus de 100 ans, se sont toujours engagés à la protection de leur territoire d’Ensérune !

MON CONSEIL :

pour profiter du panorama sur le vignoble de Saint Chinian : depuis le col de Fontjun ou du moulin de Saint-Chinian mais chut!

AOC Saint-Chinian – Berlou

Les vignerons ont souhaité une identification de leurs meilleurs terroirs, c’est ainsi que depuis 2004, Berlou bénéficie d’une appellation communale (zone à haut potentiel qualitatif) sur les rouges uniquement pour 5 communes. La singularité de Berlou tient du fait que son terroir est composé de sols schisteux de 500 millions d’années et que le Carignan est obligatoire à hauteur de 30 %.

AOC Saint-Chinian – Roquebrun

Bénéficiant d’un microclimat qui fait surnommer Roquebrun « le petit Nice » héraultais, sur un terroir schisteux à la typicité affirmé, cette appellation communale est composée au total de quatre communes. La récolte se pratique à la main exclusivement et l’élevage ne peut se faire que jusqu’au 1er décembre de l’année suivant la récolte.

Puisqu’on est à Roquebrun, on y reste et on en profite pour visiter le Jardin méditérranéen! Accroché à flanc de colline, sous la tour du village, un jardin composé de terrasses, préserve de nombreuses espèces de plantes méditerranéennes, une véritable collection de plantes succulentes et exotiques à découvrir en milieu naturel. Sentier botanique, expositions temporaires, visites libres ou guidées. Laissez-vous émerveiller par le panorama avant de partir déguster les vins de l’AOC Saint-Chinian Roquebrun à la cave coopérative.

Logo Pays Haut Languedoc et Vignobles

Corbières, des vins de tradition

De pan e de vin, lo rei pòt venir : avec du pain et du vin, nous sommes les plus heureux du monde

Les Corbières sont un massif montagneux (500 à 900 m d’altitude) correspondant au piémont des Pyrénées et qui s’étend de Carcassonne à la mer Méditerranée, ce qui lui confère un climat d’influence à la fois atlantique et méditerranéenne. La superficie du vignoble est de 10 600 ha revendiqués en AOC Corbières.

Les terrasses, formées par les alluvions récentes de l’Aude et de l’Orbieu (Quaternaire) présente un sol formé de galets roulés, très filtrant sensible à la sécheresse. Bien adapté aux Grenache, Carignan et Cinsault, il donne des vins chaleureux dont l’expression est étroitement liée aux conditions climatiques. Les schistes sont les plus anciens sols, formés de fines lamelles d’argile de couleur noir. Ces sols acides et très filtrants se réchauffent rapidement et permettent la production de blancs et rosés, fins et élégants. Les calcaires durs sont des sols du Tertiaire ou Secondaire, adaptés à tous les cépages, donnant des vins très méditerranéens avec des tannins bien marqués. Les marnes grises, proposent un terroir jeune et basique aux sols froids et humide l’hiver, et secs en été.

Les Corbières ont le cœur rouge ! Cet AOC dégage toute sa force du Carignan (50%), aux vins tanniques puissants et colorés. La Syrah relève avec son goût d’épices, de fruits rouges… le Grenache noir, quant à lui, confère des touches très sucrées, alors que le Mourvèdre produira des vins plus tanniques mâtinés de notes épicées et de confiture. Enfin, les Rosés des Corbières tirent leur élégance du Cinsault. Quant aux vins blancs, encore trop méconnus, ils étonnent par leur fraîcheur et leur souplesse. Le cœur des Corbières c’est aussi son histoire et son patrimoine ! Au détour des chemins de randonnées, capitelles, casots, garennes, murs à abeille… nous interrogent sur les usages passés et présents de ces terroirs agricoles. Que vous soyez flâneurs ou sportifs, à pied ou à vélo, les chemins des Corbières vous offriront de merveilleux points de vue sur ces terres de traditions viticoles, à moins que vous souhaitiez en découvrir toute leur ampleur, du haut des fameuses citadelles du vertige.

source https://www.tourisme-corbieres-minervois.com/corbieres-des-vins-de-tradition.html